Koba

 

 

 

Page précédente;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; 04/14/2015 23:46

 

 

"Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants-droit ou ayants-cause est illicite"

 

Tous droits réservés Lygier © 2011

 

 

 

Proverbes malgaches

Celui qui prend un peu de nourriture au marché, ce sont ses oreilles qui le trahissent.

Il est obligé de manger à la hâte, , et ne tenant pas à ce qu'on le voie, il se couvre la bouche de sa main, mais ses oreilles quand même le trahissent.

Mitsako an-tsena, ka ny sofina no miampanga azy.

Partager

Commentaire