Portrait du Zébus

Si on évoque la faune malgache, nous ne pouvons pas ne pas faire l'impasse sur ce grand bovidé domestique des régions tropicales : le zébu dit boeuf à bosse caractériser par une bosse adipeuse sur le garrot, descendant d'une espèce indienne d'aurochs, originaire de l'Afrique.

 

Aujourd'hui l'animal reste omniprésent dans la vie quotidienne du Malgache pendant les périodes de fêtes et même dans sa vie de l'au-delà, on peut même dire que le zébu est un animal sacré à Madagascar, certaines régions côtières de Madagascar le vénèrent, pour certains événements endémiques à Madagascar (le retournement des morts" le Famadihana" ou la circoncision "didi-paotra"), on consomma beaucoup de la viande de boeuf durant ces événements. Aujourd'hui, la plu part des plats malgaches sont à base de viande de boeuf, tel le fameux "kitoza" ou encore "varanga". Considéré comme un des meilleurs morceaux avec la bosse.

Mais le zébu ne reste pas seulement un symbole. Il sert de référence. Le jeune Betsileo ou le jeune Merina mesure sa force avec celle du zébu en pratiquant le "savika" ou le "tolon'omby". Ce sport violent et dangereux, du genre des tauromachies, pratiqué encore de nos jours, plaît énormément à la population. Les jeunes hommes y participent surtout afin de séduire leur bien-aimée. Les Bara, quant à eux, démontrent leur virilité à travers les vols de boeufs.

 

 

 

1 Commentaire

 

"Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants-droit ou ayants-cause est illicite"

Tous droits réservés © Lygier

13-04-2015 21:43

 

 

 

Partager

Commentaire